Site Overlay

Douleur chronique et émotions, des inséparables ! Partie 2

 

 

Pour lire la première partie de cet article:

Douleurs chroniques et émotions; des inséparables! Partie 1

Ce qui est particulier avec les maladies et troubles chroniques, c’est qu’il vont souvent se manifester lorsqu’il y a ces 3 fameux facteurs combinés :

1. Un choc émotif,

2. Une alimentation fermentescible (des aliments qui fermentent comme le sucre, alcool, fromage, pain, pâtes, biscuits, muffins, gâteaux…),

3. Un changement brusque de température.

 

Avec ces 3 ingrédients, on a le cocktail parfait pour que la maladie s’installe. L’endroit où elle s’installe dans votre corps dépend de vos faiblesses, que ça soit génétique ou non.  On a tous des faiblesses au niveau de notre santé… Une partie du corps, un organe plus faible où s’installe plus souvent la toxicité. Des fois les gens ont des problèmes au niveau de la tête, du dos, des oreilles, des articulations, du coeur, des poumons, des organes génitaux…. Malheureusement, c’est souvent là que pourra s’installer la maladie chronique.

 

C’est pour cette raison que parfois des gens vont mal s’alimenter pendant des années et des années, assez pour que leur entourage se demande par quel miracle ils peuvent avoir un aussi mauvais mode de vie sans conséquence. Et un jour… une épreuve arrive; une rupture, un décès, une perte d’emploi.  C’est le choc émotif et PAF ! La maladie s’installe. Parce que le terrain toxique était là, déjà prêt, en attente… Il ne manquait que l’allumette pour « starter » le feu… Et l’allumette, c’était le choc émotif.  La fermentation commence dans le corps et c’est la catastrophe!

 

Ainsi donc, ne vous séparez pas de votre conjoint(e) quand vous êtes en voyage dans le sud tout inclus, en plein mois de janvier ! Parce que là, vous auriez le parfait combo du choc émotif, des aliments qui fermentent (alcool à volonté, les gros repas copieux) et du changement brusque de température…

 

Pour venir à bout de la douleur chronique, vous pouvez utiliser le raccourci des paresseux et vous faire prescrire des anti-douleurs par votre médecin. Mais il reste qu’ils ne feront pas nécessairement effet puisque la douleur est chronique.  Ensuite votre médecin vous enverra vers un autre spécialiste qui vous prescrira d’autres médicaments et d’autres traitements et ça sera la course folle dans la maison qui rend fou, à passer de spécialistes en spécialistes qui ne feront que s’attaquer aux symptômes, sans voir le corps dans son ensemble avec l’aspect émotif qui a un impact énorme !  Vos médicaments devraient seulement servir de béquille, d’un p’tit break pour vous apaiser et pour vous donner l’élan et le courage de prendre votre santé en main à tous les niveaux: physique (avec l’alimentation), psychologique, spirituel et émotif (une petite thérapie peut-être?).  Si vos médicaments représentent une fin en soit, vous resterez prisonnier de la douleur et du mal-être en permanence.

 

Je ne vais pas vous mentir, se sortir de la douleur chronique, c’est tout un périple.  Ô mais combien payant sur le long terme!  Mais vous devrez avoir le courage de faire face à vous-mêmes.  N’hésitez pas à consulter même en psychothérapie pour en venir à bout.. Je sais que vous vous dites sûrement que ça ne changera rien, j’ai pensé la même chose… Mais ça a été la meilleure décision de ma vie.

 

La « mal-a-dit », c’est souvent ce qui amène un éveil de la conscience et qui transforme notre vie positivement pour toujours !  Le corps nous parle et par la douleur, il nous indique que l’on fait fausse route, que nous ne sommes pas alignés avec qui nous sommes vraiment.  Le corps est intelligent et ne fait pas d’erreur alors il peut revenir à un état de bien-être par lui-même, sans médicament de synthèse, si on cesse de l’entraver par un mode de vie contre-nature. 

 

À l’aide d’une alimentation alcaline et vivante (une abondance de fruits et légumes crus!), de plantes médicinales, et de certains suppléments si nécessaires, ainsi que l’intégration d’un mode de vie sain, de l’exercice physique et des exercices de méditation ou de respiration (peu importe ce qui vous convient pour vous calmer), vous vous éveillerez à votre propre pouvoir de guérison.  Il faut cesser de mettre notre santé entre des mains extérieures et prendre la responsabilité de notre condition physique.  Il faut s’éduquer!

Allez vers vos passions, ce qui vous rend vraiment heureux, essayez le plus possible de toujours faire ce qui vous rend de bonne humeur. Souriez, riez ! Et lâcher prise… Rien n’est si grave !

 

Retrouver un corps en santé, c’est aussi retrouver la santé émotionnelle et spirituelle. Lorsque le corps se nettoie, notre esprit s’ouvre, notre mentalité change, notre âme s’épanouit, on s’aligne vers nos vrais objectifs et on laisse enfin place aux changements positifs dans notre vie!

 

N’acceptez pas de vivre avec la douleur chronique, vous pouvez vous en sortir!  Et je suis à votre disposition si vous avez besoin de conseils! Gratis!

 

 

Laisser un commentaire

Défiler vers le haut