Site Overlay

Eille Les Célibataires!  Réveillez-Vous! (Partie 1)

 

C’est la fête des amoureux, et c’est probablement une journée pénible pour certains célibataires qui ont leur solitude en pleine face aujourd’hui.  Et bien courage, la St-Valentin ne dure seulement qu’une journée, c’est presque terminée ! Demain on reprend la vie comme si de rien était et les couples autour de vous vont continuer de se chicaner et de s’empêcher de vivre, comme à l’habitude !!! 😛

Non mais plus sérieusement, je m’adresse ici directement aux célibataires et ça risque de faire mal un peu, alors attachez votre tuque. Je n’irai pas par quatre chemins, ni avec de la dentelle.  Alors les petites âmes sensibles, veuillez quitter la page et retournez publier des selfies sur Instagram… !  Coup donc,… j’suis donc ben baveuse aujourd’hui moi là? On dirait que j’hais pas ça vous brasser un peu !

 

Tout d’abord, ma photo de pin-up sexy associée à ce blog n’a absolument aucun rapport; je voulais juste attirer votre attention! LOL Et je me suis dit tant qu’à être la St-Valentin et de parler de relation de couple, autant mettre une photo qui semble refléter cette atmosphère.  Non? Ça n’a pas marché? Bref… meilleure chance la prochaine fois Amélie!

J’ai également appris ma leçon: plutôt que d’écrire des articles interminables, j’ai décidé de couper ce blog en trois parties et ainsi alléger votre lecture et peut-être par le fait même, créer un mini suspense!

 

Alors aujourd’hui, je vous demande de faire une Introspection avec un « i » majuscule.  Donc je vous demande d’aller fouiller profondément dans vos bibittes ; quelque chose que les gens en général ont du mal à faire ou n’aime pas faire. La question que je vous pose est la suivante :  « Pourquoi croyez-vous que vous êtes célibataires ? »  Ce n’est pas négatif.  En fait ce n’est ni négatif ni positif, c’est simplement une question qu’on doit se poser à un moment donné dans sa vie de célibataire endurci.

Pour certains, le célibat est un choix. Ils sont bien seuls, ils veulent la totale liberté et c’est une solitude choisie. Ils peuvent avoir d’autres priorités comme les voyages, la carrière, le sport, etc.  D’autres sont tout simplement des éternels célibataires qui ne sont pas heureux en couple et qui s’assument.  C’est parfait, au moins ils ne font de mal à personne.  Si c’est votre cas, assurez-vous au moins de ne pas blesser ceux ou celles qui pourraient s’attacher à vous.  Arrangez-vous toujours pour être clair.  À partir du moment que vous avez dit à l’autre personne que vous ne voulez rien savoir d’une relation, et bien ce n’est plus de votre ressort si la personne veut jouer à Mère Térésa en essayant de vous sauver ou essayer de vous faire tomber amoureux.  Soyez vrai et honnête, that’s it !  Après ça, vous êtes blanc comme neige et irréprochable.

Il y en a qui sont entre deux relations et qui prennent le temps de bien guérir avant de s’embarquer dans une autre histoire, et c’est tout en leur honneur ; ça évite à tout le monde de perdre du temps !  Parce qu’une relation « rebound », c’est rare que ça fait des enfants forts. Qu’on se le dise !  Ça prend tout de même du temps également pour trouver LA bonne personne.  Et ça vaut la peine d’être sélectif! Je vous comprends.  Prenez votre temps, rien ne presse!

 

Alors là, d’un côté, il y a ces célibataires par choix.  Mais vous, si vous désirez vraiment être en couple et que ça ne fonctionne jamais votre affaire, qu’est-ce qui se passe ?  Est-ce que c’est la faute des autres vous pensez ? Et bien, je vous l’annonce, c’est de VOTRE faute. La première étape dans la vie, à tous les niveaux et donc pas seulement au niveau des relations de couple, c’est de prendre la responsabilité de nos actes et de notre vie. Ce qui nous arrive, c’est nous qui l’avons créé, par nos décisions, par nos choix (bons ou douteux), par notre énergie, nos pensées, notre fréquence vibratoire. Alors dès qu’on prend la responsabilité de notre vie, les choses commencent à changer pour le mieux.  Nous ne sommes pas des victimes.  Même dans une situation où de toutes évidences, on est une victime, on a en quelque sorte attiré ces événements avec nos pensées et notre vibration.  Je ne vais pas m’étirer ici sur un exposé sur les lois physiques de l’Univers, mais c’est ainsi que ça fonctionne, grossièrement.  Si vous avez un accident d’auto, vous auriez, en quelque sorte, créé un événement qui était en résonance avec la fréquence de vos pensées du moment.  On crée les événements qui nous arrive, alors arrêtons de jouer les victimes et acceptons la responsabilité du déroulement de notre vie.  Les éternels négatifs et grincheux, c’est le temps d’observer vos pensées et de vous poser quelques questions…

Alors revenons aux relations :  pourquoi êtes-vous célibataires ?  Et là, ne me dites pas que vous n’êtes pas assez beau, pas assez intelligent, pas assez riche, pas assez mince, pas assez musclé. Dans la vie, chaque torchon trouve ça guenille et ce sont loin d’être les plus beaux et les plus intelligents qui trouvent l’amour. Un bon exemple que j’ai observé, c’est dans Occupation Double l’automne passé. Ça, c’est un petit bijou pour faire une analyse de la société et du comportement humain.

Prenez une candidate comme Joanie : une fille quand même troublée avec certaines blessures, sans vouloir lui manquer de respect ! Et bien, notre chère Joanie avait deux gars qui courraient après elle durant l’aventure. Ensuite, on prend une fille comme Noémie : ça, c’était la mienne !  Une super belle fille ; tant qu’à moi la plus belle à OD cette année ! Elle semblait vraiment équilibrée, saine, zen, gentille, drôle, simple, vraie, authentique, amusante, intelligente, avec une bonne tête sur les épaules…. Et aucun gars ne s’est intéressé à elle… J’ai encore l’image de Noémie à la fin du fameux party où tout le monde était matché et elle, elle était toute seule dehors à pleurer recroquevillée sur elle-même. C’était d’une tristesse inégalée.  Et surtout totalement incompréhensible !  Je me disais : Réveillez-vous les gars, c’est elle la top méga super chick de la maison et vous avez tous passé à côté, ô imbéciles !  J’ai trouvé ça très instructif quand même…

Cesser de penser que vous êtes trop gros, trop petit, pas assez si ou pas assez ça. CHAQUE TORCHON PEUT TROUVER SA GUENILLE.  Même si vous n’êtes pas le plus beau ou le plus fin. On ne tombe pas amoureux de la meilleure personne, on tombe amoureux de la personne qui va nous refléter nos propres blessures à guérir.  Alors quelqu’un de troublé va souvent tomber éperdument amoureux de quelqu’un de tout aussi troublé.  Mais à la base, nous sommes tous un peu perturbés par de vieilles blessures et de vieux traumatismes, alors on s’amourache souvent de quelqu’un qui va nous mettre ces blessures en pleine face.  On s’éprend, sans aucune logique, de quelqu’un qui va réveiller ces blessures en nous, pour les mettre en lumière et pour qu’on puisse enfin les guérir ou les maîtriser et nous permettre d’évoluer et d’avancer dans la vie. Sinon on a tendance à stagner et à répéter toujours les mêmes patterns.  Tant que vous n’aurez pas mis en lumière les raisons pour lesquelles vos relations ne fonctionnent pas, ça sera toujours un perpétuel recommencement !  Et lorsque l’on guérit, soit que les deux chemins s’éloignent et qu’il y a séparation ou soit qu’on a guéri et évolué ensemble et ça rend le couple plus fort et encore plus amoureux.

Alors demandez-vous plutôt : Pourquoi ça ne marche pas mes affaires ? Est-ce que je suis capable de laisser rentrer quelqu’un dans mon intimité ? De quoi j’ai peur ? J’ai peur de me faire briser le cœur encore ?  Ou est-ce que c’est moi qui me fait toujours laisser ? Pourquoi on me laisse toujours alors ? Est-ce qu’il y a un pattern qui se répète ? Est-ce que ceux qui me laissent me reviennent souvent avec les mêmes histoires ?  Les mêmes raisons ?  Les mêmes excuses :  c’est pas toi c’est moi ?  Est-ce que je me sens toujours rejetée ?  Abandonnée ?

Il y a une chose à comprendre en amour et c’est absolument essentiel.  Vous allez me dire que vous êtes tanné de l’entendre et que c’est cliché, mais c’est tout de même la vérité : avant d’être heureux en couple, il faut d’abord être capable de s’aimer soi-même… Et ça, ce n’est pas donné à tout le monde. Ça peut paraître abstrait comme concept, je sais.  Avant d’être sur le bon chemin pour apprendre à m’aimer moi-même, il y a à peine 2 ans, je n’avais aucune idée en quoi ça consistait l’amour propre!  Et je vous dis, je n’y suis pas encore tout à fait arrivée, j’ai encore une bonne route à faire, mais je suis dans la bonne direction! S’aimer soi-même, ça peut être le défi de toute une vie pour certains, et quelque chose de très banal pour d’autres, dépendamment de nos blessures d’enfance, nos chocs émotionnels, nos traumatismes.  Mais vous devez absolument arriver à cet amour de soi. En effet, comment puis-je espérer que quelqu’un tombe en amour avec moi quand je ne suis pas capable de m’aimer moi-même?

 

Il faut qu’on sorte de l’illusion de l’amour qu’on véhicule dans les films ou dans les chansons d’amour.  L’amour c’est de s’aimer soi-même d’abord et aimer l’autre entièrement TEL QU’IL EST sans vouloir le changer.  Sinon vous êtes seulement en amour avec l’amour !  En amour avec l’image que l’autre personne vous reflète de vous-mêmes, et cela comble provisoirement le vide existentiel que vous ressentez depuis si longtemps, ce puit sans fond que vous essayez de combler par tous les moyens du monde mais qui ne pourra jamais se remplir sauf par votre amour propre.

Plutôt que de vouloir vous faire aimer à tout prix de tout le monde, recevoir l’amour, l’admiration, les « Likes » de tout un chacun, apprenez à vous aimer vous-même et à aimer l’autre.  Ouffffffff… Ça c’est loin d’être facile!  Ça fait dont du bien à notre petit gouffre intérieur de se faire aimer, notamment sur les réseaux sociaux!!!

Aimer l’autre, c’est le laisser être libre, l’encourager et le supporter dans l’atteinte de ses objectifs.  Aimer l’autre, c’est lui dire la vérité même si elle n’est pas toujours agréable à entendre.  Aimer, c’est d’aller ensemble dans l’évolution.  Atteindre ensemble notre plein potentiel. Si quelqu’un est jaloux, possessif et qu’il vous empêche de faire ce qui vous tente, sauvez-vous !  Le vrai amour n’est pas jaloux ni possessif.  Le vrai amour a confiance, il laisse libre et veut le meilleur pour l’autre, sans le faire sentir coupable ou lui mettre des obstacles dans l’atteinte de ses rêves.  « Oui mais Amélie, si je laisse mon chum être libre, il va aller coucher ailleurs ! »  Et bien « flushez-le« , ce n’est pas le bon !  Un gars en amour ne va pas voir ailleurs.  Il n’y a pas d’exception à cette règle en passant !  Homme ou femme.

 

Je vous le dis :  Apprenez à vous aimer, à vous choisir, à vous respecter avant de vous lancer dans une relation.  Ça sert à quoi de s’embarquer quand on sait que c’est voué à l’échec ?  Ça, c’est de la dépendance affective.

S’aimer, ça veut aussi dire de faire ce que vous aimez dans la vie. De VOUS choisir ! Choisir votre bonheur au quotidien.  Est-ce que vous vous réveillez chaque matin pour vous rendre à une job que vous détestez ? Ça, c’est un signe que vous ne vous aimez pas et que vous ne vous respectez pas. Il y a beaucoup de signes comme ça, vous devez faire une introspection et voir qu’est-ce qui cloche dans votre façon de percevoir la vie et de vivre votre vie!  Si votre chum ou votre blonde finit toujours par vous laissez, ce n’est pas lui ou elle le problème.  Peut-être que c’est à l’intérieur de vous que vous devez fouiller.

Et demandez-vous surtout :  Moi là, est-ce que j’aimerais ça sortir avec moi ?  Est-ce que j’apprécierais ma propre compagnie ?  Est-ce que je suis capable d’être seul avec moi-même ? En toute honnêteté ? Si votre réponse est non, alors là vous avez votre indicateur et vous êtes sur la bonne piste pour commencer un travail d’introspection.  Et si votre ex était vraiment un vrai trou de cul et qu’il vous a laissé, ben demandez-vous pourquoi vous êtes sorti avec lui en premier lieu.  Qu’est-ce qui vous a échappé ?  Pourquoi vous n’avez pas perçu qu’il n’était pas une bonne personne ?  Il y a sûrement des signes et des indices que vous avez perçus mais que vous avez refusé de voir ?  Vous n’êtes pas une victime, vous êtes juste aveugle peut-être? Ou tellement malheureux et vous manquez tellement d’amour que vous avez effacé tous les indices qui vous ont sauté au visage ?  Votre manque d’amour propre vous a-t-il fait manquer cruellement de perspicacité et de discernement ?

 

Continuez votre Introspection… et je vous reviens demain avec la deuxième partie:  les solutions possibles!

 

N’oubliez pas, la St-Valentin, c’est la fête de l’Amour avant tout! Apprenez à vous aimer vous-mêmes et à être votre propre Valentin! Le vrai Valentin en chair et en os suivra.

Je vous aime! ❤

Laisser un commentaire

Défiler vers le haut